Dossier 2005


Dossier de présentation

Soirées

Mercredi 16 juillet

19h : Inauguration de l’exposition des œuvres d’Aconcha accompagnée du Trio Caña Santa.
22 h : Concert : La Ley del Son

Jeudi 17 juillet
20h : « Apéro concert » avec le Trio Caña Santa
22h : Concert : Pupy y los que son son

Vendredi 18 juillet
20h : « Apéro concert » avec le Trio Caña Santa
22h : Concert : Maykel Blanco y su salsa mayor

Samedi 19 juillet
20h : Conférence musicale avec Aconcha.
22h : Concert : Elito Revé y su charangón

Dimanche 20 juillet
22h : Concert : La Charanga Habanera

Sur place : artisanat cubain – espace librairie-discographie / buvette, petite restauration.

Musique en ville

Samedi 19 et dimanche 20 juillet à 11h en centre-ville, place Laïk. Concerts gratuits avec le groupe Alternativa.

Osvaldo Valdes Zambrano : director, pianista,cantante
Jorge Luis Jimenez Perez : saxofón, percusiones menores y coros
Rafael Genisio Riopedre : timbales
Thierry Gau : trombón
Alejandro Spinosa : congas
Jean-Marc Pron : bajo
Gustavo Osorio : cantante

Le groupe Alternativa aborde presque tous les styles de la musique cubaine : du son traditionnel en passant par le cha cha cha, le bolero, la « canción de amor », sans oublier la salsa. Les musiciens sélectionnent leur répertoire avec une attention particulière, proposant aussi bien des reprises enrichies par des arrangements que des compositions.
Ils communiquent ainsi l’esprit de fête et de partage si cher à Cuba.

Aconcha : Exposition – Conférence

Exposition de peintures, sculptures, dessins, installation.

« La revolución por dentro ».

Aconcha est une artiste cubaine, influencée par le monde des Orishas, divinités du panthéon Yoruba. Ces énergies habitent le cœur de la nature avec lesquelles elle établit un dialogue magique. Sa figuration est très personnelle et se nourrit par la seule force de l’esprit. Elle s’exprime à la fois comme peintre, dessinateur, sculpteur. Artiste autodidacte, sa route se trace en toute liberté, hors école, hors mode.

Exposition ouverte du 16 au 20 juillet de 20h à minuit.

Conférence musicale 
Initiation à la musique cubaine.

La musique cubaine est née au point de rencontre entre la vieille Europe, l’Afrique noire et le Nouveau Monde. L’abondance des genres musicaux qui la composent (habanera, rumba, mambo, son, comparsa etc.) fait partie de la vie quotidienne des cubains.

Samedi 19 juillet à 20h.

Stages

(Inscription obligatoire au 04 94 87 32 55)

  • Salsa du 18 au 20 juillet

 

Intervenante :  Lily de Cuba (Lilliam Loret de Mola). Formée à l’Ecole Nationale d’Art de La Havane, elle œuvre pour le développement de la culture cubaine à travers des cours et des ateliers de danse populaire cubaine : salsa, cha cha cha, mambo, rumba, pilon, mozambique. Lily est responsable artistique de la compagnie de danse et musique Marsicuba et chorégraphe de la compagnie Echo Caribe.

En plus de la salsa, Lily proposera cette année de vous faire découvrir durant une demi-heure d’autres styles de danses cubaines telles que Cha Cha Cha, Pilón, Mambo, Timba, Rumba et Conga.

Débutants de 10h à 12h / Avancés de 14h à 16h.

Tarif : 35 euros le stage.

  • Percussions  les 19 et 20 juillet de 14 h à 17 h

Intervenant : Osvaldo Valdes Zambrano. Diplômé de l’Ecole Provinciale de Pinar del Rio, il est musicien du groupe Alternativa et Caña Santa.

Tarif : 25 euros le stage

Billetterie  

  • Office de Tourisme des Sablettes : 04 98 00 25 70
  • Ticketnet : Auchan – Cora – Cultura – E.Leclerc – Virgin Megastore – Le Progrès

Tél. : 0892 390 100 (0,34 euro/mn) – www.ticketnet.fr

  • Fnac – Carrefour – Géant

Tél. : 0892 683 622 (0,34 euro/mn) – http://www.fnac.com

  • Sur place à partir de 18h le 16 juillet et de 19h30 du 17 au 20 juillet (sous réserve de places disponibles).

Possibilité de contacter la billetterie du festival à partir de 19h30 au 06 80 92 48 38.

Tarifs concerts (hors frais de location) : 13 euros la soirée
55 euros la carte Pass Festival (5 soirées)

Renseignements

Association Bayamo
Tél. : 04 94 87 32 55
bayamo83@yahoo.fr
www.salsapaca.com

Office de tourisme des Sablettes
Tél. : 04 98 00 25 70
http://www.ot-la-seyne-sur-mer.fr

Adresse du Fort Napoléon
Chemin Marc Sangnier – 83500 La Seyne-sur-Mer.

Le festival cubain est organisé par l’Association Bayamo

Direction artistique : Marie-Hélène Jimenez Perez,
Communication : Aurélia Dion

Régie générale : Benoît Maurisset

En partenariat avec : 
La Ville de La Seyne-sur-Mer,

Le Conseil Général du Var (Label Var Festivals)

Et le Conseil Régional Provence – Alpes – Côte d’Azur 

Et le soutien d’Havana Club et de Salsapaca.

Le festival a accueilli depuis 2000 : 
Sabro Son, Salsa de Reyes, La Charanga For Ever, Monica y su Mecanica, Candido Fabre, Alfredo Rodriguez y los acerekos, Septeto Nabori, Alternativa, Charanga y su sabor cubano, El Conjunto Chapottin, Oderquis Reve y su Changuï, Son Trinitario, Caña Santa, Las chicas del son, Alfredo de la Fe, Klimax, Los Van Van, Azucar Negra, Cumbre, Havana Mambo, Maraca, Adalberto Alvarez y su son, Morena Son, Pupy y los que son son, Paulito FG y su Elite, Sincopa, Ache Havana, Haila Mompié, La Charanga Habanera, Sierra Maestra, Donaldo Flores y su Orquesta, NG La Banda, El Septeto Nacional, Issac Delgado, Manolito y su Trabuco, Canela.

La Ley del Son                                                              Mercredi 16 juillet – 22h

Alberto Calzado Acosta : trombón
Miguel Garcia Clavijo : piano, cantante
Yusleidis Guerra Perez : cantante leader
Juan Carlos Menendez Casero : bongo
Roberto Palomino Almoza : trombón
Jorge Amauri Ramirez Randiche : percusión
Pablo Erasmo Reynoso Despaigne : babybass, cantante
Alexis Donatien Despaigne : cantante, maracas

Cette année, le festival ouvrira ses portes avec un orchestre traditionnel venu de Santiago de Cuba, berceau du son.

Le succès de ce groupe est surtout dû à l’originalité de leur répertoire, la plupart de leurs chansons étant des compositions de Pablo Reynoso qui puise largement dans le répertoire de tous les rythmes cubains. La Ley del Son a été fondée en 2004 par ce diplomé de contrebasse de Santiago de Cuba. De par son intuition et le grand savoir musical de tous les musiciens du groupe, ils ont su se faire très rapidement accepter par le public européen.

Leur formation ne suit pas la tradition Cubaine du Septeto ou Octeto en la matière: deux trombones se sont ajoutés à la section rythmique, ainsi qu’un piano et une baby-bass classique, ce qui nous donne la sensation de nous trouver en présence d’un groupe nettement plus grand que celui de seulement huit musiciens. En effet, avec peu de moyens ils sont capables de produire un son puissant, interpretant avec la même facilité Son ou Salsa, mais aussi Cumbia, Bachata ou autres Boleros. Tous leurs concerts sont présentés et animé par “l’homme au chapeau”, manager et animateur du groupe et bien entendu par la chanteuse Yusleidis Guerra.

Leur premier disque est reçu avec beaucoup d’enthousiasme par le public. Un des meilleurs numéros, La Mulata, fut choisi pour figurer sur le sampler du fameux festival Caliente 2006, produit par la maison de disques Sony. Un disque d’un style plus compact et présentant à leur manière le nouveau courant de la musique de cette chaude région Orientale de la Isla Grande au titre de “Yuca con Bacalao” a accompagné leur 2ème tournée. Un troisième disque devrait sortir peu avant le début de la tournée 2008.

Discographie :

La Ley del Son
Yuca con bacalao

Pupy y los que son son                                                                             Jeudi 17 juillet à 22h

César de las Mercedes Pedroso Fernandez , piano, director.
Juan Carlos Gonzalez Borrero, trompeta
Leonardo Rossel Teruel Velasquez, trompeta
Ariel Guillot Manzano, trombón
Sergio Ricardo Luna Longchamp, trombón
Roelbis Reyes Simono, batería
Miguel Enrique Escurriola Espineta, timbal
Julio Alberto Norona Perez, guiro
Duniesky Barreto Pozo, congas
Osiris Martinez Rodriguez, teclado
Daymar Daniel Calvario Guerra, bajo
Armando Ihosvany Cantero Abreu, cantante
José Gomez Martinez, cantante
Lilybet Lazara Daly Jover, cantante

Pupy, de son vrai nom César de la Mercedes Pedroso Fernandez est compositeur, auteur, arrangeur, pianiste et directeur musical. Après avoir joué dans différentes formations telles que l’orchestre de Chapottin en 1966. Il est invité par Elio Revé pour devenir le directeur et pianiste de son groupe « Charangón » où il rencontre un autre musicien : Juan Formell. En 1968, ils décident tous deux de monter un nouveau groupe dont le nom n’est autre que « Van Van ». Durant ses 32 années avec Los Van Van, Pupy a écrit plus de 150 compositions qui ont été interprétées par les plus grands artistes tels que Célia Cruz, Alfredo de la Fé, Adalberto Alvarez… En 1999, il remporte le prix GRAMMY pour sa participation au disque « Permiso, llegó Van van ».

En 2001, Pupy crée son propre groupe, après avoir travaillé à la sortie d’un  CD présentant une fusion des rythmes traditionnels : son, salsa avec des éléments du jazz, du rock et du funk. Avec son nouveau groupe et grâce à sa maturité artistique, Pupy prouve qu’il peut compter parmi les talents musicaux cubains les plus innovateurs.

Discographie :

“De la Timba a Pogolotti” TERMIDOR MUSIKVERLAG (Deutschland) – 1999 
“Pupy y Los Que Son Son: Timba – The New Generation Of Latin Music” TERMIDOR MUSIKVERLAG (Deutschland) – 2001 
“Que cosas tiene la vida” EGREM (Cuba) – 2002
“Pupy el buenagente” TERMIDOR MUSIKVERLAG (Deutschland) -2004
“Mi timba cerra” EGREM (Cuba) – 2005

Maykel Blanco y su salsa mayor                                  Vendredi 18 juillet à 22h

Maykel Blanco Cuevas, director
Leonel Polledo Morent,  trombón
Ahmed González Posada, trompeta
Yamil Rivero Cárdenas, trombón
Raydel García Hernández, trompeta
Jaime Cruz Bustillo, tumbador
Pavel Delgado Réus , cantante
Amauris Reynoso Perdomo, batería
 Orley Antonio Benedico Lozana, bajo
 Pedro Yasser González Artimez, percusión menor
 Ricardo Ortega López, teclado
 Yaser Ramos Lorenzo, cantante
 José Antonio Rodríguez González, cantante

Maykel Blanco est un jeune et talentueux compositeur, pianiste et joueur de percussions (timbales). En 1999 il dirige son orchestre “Maykel Blanco y Su Suprema Ley” et produit en 2003 le disque ” Ya llegaron los cubanos ” avec notamment Tirso Duarte (chanteur de la Charanga Habanera). Puis il travaille avec Bimbo G, Tirso Duarte. En 2005, il crée le groupe « Salsa Mayor » dans lequel il regroupe des musiciens expérimentés issus de ses collaborations antérieures.

Ses compositions modernisent le son traditionnel et s’inspirent du jazz et de la musique expérimentale. Il accorde un soin particulier aux textes dans lesquels il parle de la vie de tous les jours à Cuba.

Ce groupe doit son succès au talent de ses quinze musiciens, à la qualité des compositions de Maykel Blanco, et enfin aux voix magnifiques du trio.
Il développe de plus en plus un style qui lui est propre et est promis à un grand avenir sur les scènes internationales.

Discographie :
“Ya llegaron los cubanos” – 2003
“Recoge y vete” – 2006
“Live en La Casa de la Música” – 2007

Elito Revé y su charangón                                            Samedi 19 juillet à 22h

Elito Reve Duverger, director
Wilfredo Alexis Naranjo Fernandez, piano
Dagoberto Vazquez Valdes, cantante
Pascual Matos Aguirre, cantante
Reyneiro Frometa Lopez, cantante
Alexander Acosta Munoz, cantante
Orlando Montaner Valle, trombón
Yamer Perez Garcia, trombón
Eulises Benavides Silveira, trombón
Andy Fornet Betancourt, pailas
Ariel Hernandez Lima, bongo
Arian Chacon Perez, congas
Jorge Luis Vila Hernandez, tres
Aisar Hernandez Segundo, bajo
Juan Miguel Vera Nunez, guiro

Fils du célèbre Elio Revé disparu en 1997, Elito Revé a repris son Charangón avec respect pour l’identité et l’image de cette musique. C’est avec talent qu’il a célébré le 75ème anniversaire de la naissance de son père à la Télévision Cubaine par l’album “Con La Mano En La Masa”.
Le changüi est un rythme populaire qui utilise comme instrument la marimbola, le bongo, le tres, les maracas et le güiro. Les textes parlent de la vie quotidienne à Cuba.

Pour Elito, l’important est de continuer à faire vivre le changüí en l’enrichissant de mélodies émouvantes et dansantes. Son orchestre, qui fait danser toutes les générations, est devenu une véritable légende. Il a reçu de nombreux prix et tourne dans le monde entier. Le public et la critique l’honorent et attendent avec impatience qu’il présente cette année en Europe son dernier disque « Fresquesito ».

Discographie

Se fue de jonrón – Avanti Records – 2005
Rumberos Latinos Americanos, Orfeon, – 2005
Fresquesito – 2008

La Charanga Habanera                                               Dimanche 20 juillet à 22h

David Calzado Almenares : director
Aned Mota Centeno : cantante
Juventino Mendoza Ulloa : cantante
Junior Pedraza Azcuy : cantante
Dantes Cardoso Gonzales : cantante
Helder Rojas Varona : piano
Ernesto Mazar Kindeland : bajo
Randy Malcom Martinez : timbal
Orlando L.Mengual Abreu : congas
Lázaro J.Mengual Abreu : bongoes
Carmelo Andre Llanes : trompeta
Juan M.Jimenez Chavez : trompeta
Junio Romero Valdes : trompeta
Osmany Collado Martinez : saxofón
Enrique De La Rosa Ibanez : guiro

La Charanga Habanera naît en 1998 d’un projet artistique : un groupe de jeunes musiciens plein de talents décident de présenter et développer la musique populaire cubaine des années 40-50. Rapidement, ils partagent la scène avec Stevie Wonder, Donna Summer, Barry Manilow, James Brown, Ray Charles, Frank Sinatra, Charles Aznavour, Jerry Lewis, Kool and the Gang et Whitney Houston.

Au début des années 90, la musique populaire cubaine montre une nouvelle forme d’expression basée sur une véritable révolution mélodique, ce qui ne passe pas inaperçu pour David Calzado. Son expérience internationale unie à son inépuisable énergie lui permettent d’être toujours dans le courant. Il rénove l’orchestre avec de jeunes musiciens, et créé avec eux de nouvelles chorégraphies, faisant de ses concerts de véritables spectacles. Le groupe apporte d’autres modifications au niveau du timbre et intègre de nouveaux instruments. C’est ainsi que naît ce que l’on appelle aujourd’hui la « mecanica » de la Charanga Habanera.

Discographie :
Fiebre de amor (me sube la fiebre) – 1992
Hey, You, Loca ! – 1994
Pa’que se entere La Habana – 1996
Tremendo delirio – 1997
El Charanguero mayor – 2000
Chan, Chan, Charanga – 2001
Live in the USA – 2002
Marina, Quiere bailar! – 2003
Soy cubano, soy popular – 2003
Charanga Light – 2004
El ciclón de La Habana – 2005

Anuncios

Regístrate en la Fundación Robert A. Paneque - http://www.paneque.org

Por favor, inicia sesión con uno de estos métodos para publicar tu comentario:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s